Hoffmann.jpg

Christine Hoffmann-Marc – Last Works, Woodcuts and More

Du 1er au 30 décembre (lundi-samedi) | De 10 h à 18 h | Aalt Stadhaus | Gratuit

En 2007, lorsqu’elle suivait un cours de dessin à la Summerakademie (LU), elle a redécouvert un intérêt endormi. Enfant, elle était déjà fascinée par le dessin: l’apparente simplicité d’un trait de crayon, la profondeur naissant de l’intensité de ce dernier ont réveillé en elle une grande curiosité et surtout une envie de pouvoir le maitriser. Son grand-père, ayant bien saisi cette sensibilité, lui commandait des livres d’apprentissage de dessin pour la pousser à s’appliquer: perspectives, points de fuite, dégradés, ombres portées pour en énumérer quelques-uns, hélas! elle était trop jeune.

Son amour pour l’art n’a jamais faibli au cours de sa vie, mais ce n’est que depuis 2010 qu’elle se consacre entièrement à son travail artistique.

Elle suit régulièrement des cours à différentes académies et elle participe à des expositions collectives. Cet intérêt retrouvé est devenu sa passion. Aujourd’hui, elle diversifie les médiums: peinture, aquarelle, dessin et sérigraphie sont devenus ses moyens d’expression. Le corps humain est une de ses principales sources d’inspiration; une position inhabituelle, un geste discret ou expressif deviennent des motifs inépuisables. De la simple forme évoquée au travail des couleurs, c’est l’énergie qui en découle qui l’importe dans ses créations. Reste toujours cette fascination pour le trait, parfois tremblant, parfois décidé, elle ne se lasse pas de la force qui s’en dégage.