Marie Giuliana (c) Gilles Wirtz.jpg

Lundi littéraire: Marie Giuliana

9 décembre 2019 | 20 h | Aalt Stadhaus | Entrée libre

Marie Giuliana présentera un petit ouvrage, La vie à tout prix, dans lequel elle raconte la vie après quatre mois et demi de coma.

Marie se souvient du jour où tout a basculé. Beaucoup de souvenirs sont flous depuis l'accident. Mais pas celui-ci. C'était il y a 17 ans, le 11 octobre 2002. «Je revenais du travail, sur l'A31. J'avais retrouvé un boulot dans un supermarché de Metz. Je rentrais sur Talange, comme d'habitude.» Sauf que ce jour-là, en pleine heure de pointe, une voiture est immobilisée sur la voie du milieu. «La conductrice avait mis le frein à main. Elle était partie chercher de l'essence, car elle était en panne.» Marie ne voit rien venir. «Il y avait des voitures à gauche, à droite, je n'ai pas pu me rabattre.»

Le choc, le trou noir, puis le réveil quatre mois et demi après, au centre hospitalier de Nancy. La fin d'une vie, le début d'une nouvelle, qu'elle raconte dans un petit ouvrage La Vie à tout prix, qu'elle présentera dans le cadre du lundi littéraire.

(Source: Le Quotidien)

Autres ouvrages (recueils de poésies) de Marie Giuliana:
Envol, In omaggio, Préférence, Océan de rêves, Gli occhi nell'anima et Les mots sont des musiques d'eau