Esch-sur-Alzette Europen Capital Of Culture
Maint.
Actualités
A- A+

Nourrir les pigeons… une mauvaise idée

Les pigeons sauvages se sont bien adaptés à la vie dans les villes – sans crainte des habitants. Beaucoup de personnes aiment d’ailleurs observer ces animaux particulièrement intelligents et certains n’hésitent pas à les nourrir. Malheureusement, c’est une fausse bonne action.

En effet, la taille de la population des pigeons dans les villes dépend avant tout de la quantité de nourriture disponible. S’ils n’en trouvent pas assez, ils s’en iront.

Si en revanche nous les nourrissons, ils se reproduiront toute l’année et leur population croitra engendrant des nuisances :

  • Trop de nourriture peut attirer d’autres animaux comme les rongeurs ;
  • Mauvaises odeurs et bruit ;
  • Salissure des façades, des véhicules et des monuments ;
  • Obstruction des gouttières ;
  • Eindringen in Dachböden ;
  • Le pain sec est mauvais pour la santé des pigeons ;
  • Rarement, les pigeons peuvent être vecteurs de maladies.
 

Pour toutes ces raisons, merci de ne pas nourrir les pigeons dans la ville ou dans les parcs. Les pigeons sont des animaux sauvages. Pour leur bienêtre, il est important qu’ils cherchent eux-mêmes leur nourriture.

 

Contact

Service écologique
Tél.: 58771-1493  ⎥  E-mail

 

La lecture audio du contenu de la page est active.

Arrêter la lecture